Deux universités, une rivalité !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Si on se mouillait un peu ? | Vanessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur Message
Invité
Invité



MessageSujet: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Mer 15 Avr - 22:30


|Si on se mouillait un peu ?




    Ce qui est bien en Californie, c'est que chaque matin est accompagné d'un ravissant soleil. Celui-ci ne semble jamais dérogé à la règle, et illumine de jour en jour la belle ville de San Fransisco. Aujourd'hui encore il est présent au dessus du campus, et il ne manque pas de réveiller les retardataire comme le jeune Parkers. C'est fou comme ce garçon est décalé, à croire qu'il ne se réveillera jamais à l'heure celui-la. En même temps on ne peut pas être opérationnel de bon matin, en passant ses nuit dans les soirée de la côte ouest. Mais lorsque l'on n'est un fêtard comme lui, ce n'est pas possible de manquer une bonne soirée. Affalé, comme toujours, sur son matelas. Le réveil sous le lit, depuis maintenant plusieurs semaines, ce sont les quelques rayons du soleil qui traversent la pièce de bon matin qui lui servent de réveil.

    Heureusement pour lui, aujourd'hui n'est pas une journée de cour, mais il avait tout de même prévu une activité ce matin, avec Alexander sont meilleur ami. Et il était temps que cette feignasse bouge un peu sont cul, du lit ! Il se réveilla donc, dans un léger soupir. Se trainant jusqu'à la salle de bain pour prendre une bonne douche, suivi de son traditionnel quart d'heure de beauté, je vous jure ...

    Enfin il était près, il était temps, il attrapa les clef de son Aston Martin, ses lunettes de soleil et son portable, indispensable. D'ailleurs il eut une mauvaise surprise, Alenxander ne pouvait pas venir ce matin, adieu la partit de jet-ski ! Hum ... peut être pas ! Il fit défilait le répertoire de son portable, peut-être que Naomie pourrais. Mais il arrêta son attention, sur ... Vanessa ? Voila pas mal de temps qu'il ne l'avais pas revue, cette beauté. C'était une occasion trop parfaite ! Pour la petite anecdote, Vanessa est une bonne amie de Lucas mais c'est aussi une véritable bombe ! Et aussi bizarre soit-il, il ne sait comment la séduire !! Incroyable ? C'est peut dire ...

    Il réfléchit quelques secondes avant d'appuyer sur envoie de message. Il composa de ses doigt habile un message pour l'inviter, il y avait peu de chance d'avoir une réponse mais bon, qui ne tente rien n'a rien !

    Citation :
    Salut beauté !
    Je me demandé si tu serais partante pour un petit tour de jet-ski dans la baie de S.F ? Si ça t'intéresse rejoins moi au quai n° 2, sur la marina Wink
    Biz'


    Il afficha un large sourire de satisfaction, puis mit ses lunettes, il était vraiment beau gosse avec, non sans dec' !! Il descendit les marches du dortoir pour arriver sur le parking universitaire. Il monta rapidement dans son bolide et démarra en trombe direction la marina !! La conduite c'est son fort ! Malgré qu'il déteste son paternel, celui-ci c'est fait un nom dans cette grande ville, si bien que le jeune Parkers en profite pour faire quelque bêtise en voiture, se croyant intouchable. La vitesse un peu excessif, lui permet de rattraper les minutes perdu pour aller acheter par exemple un café, voir deux au port. Il arriva et malgré la foule du matin, trouva une place en or non loin de l'embarcadère. Il se dirigea vers un petit vendeur, vous savez ces petit stands sur les promenades. Il acheta un café, histoire de se réveiller un peu plus. Il s'adossa contre une barrière, il surplombé la marina et observait l'assistant qui préparait ses jet-ski. La baie de San Fransisco était magnifique avec le soleil, qui l'éclairait de plein pot. Il resta comme cela un moment, sirotant son café comme un cocktail, reluquant sa montre toute les cinq minutes, se posant sans cesse la même question : va telle lui poser un lapin ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Mer 15 Avr - 22:59

Vanessa n'avait pas eu de difficulté à se réveiller ce matin, quelle surprise ! La reine des grasses matinées et des lachetés avaient décider que la journée serait début de changement et de nouveauté. Comme une pro, elle parvint pour une des premières fois dans sa vie à se lever tôt. Ouais bah, tôt c'est relatif.. Enfin, elle se réveilla à 10heures ce qui était tout de même très bien pour une fille qui pouvait se lever à 17heures voir même plus, tout dépendant de sa soirée de la veille. L'important est que, ce matin elle était levée a 10heures et qu'elle en était fière, peut-être un peu trop même. Du coup, elle ne savait aucunement quoi faire de sa journée ! Normalement, c'était une invitation quelconque qui la sortait du lit et la faisait préparée en vitesse, mais ce matin, nul activité n'était prévue et elle avait tout le temps du monde.

Que faire ? La jeune Sanders se dit que puisqu'elle avait du temps, elle en profiterait pour se préparer comme une vraie déesse. Même si elle ne sortait pas, elle pourrait toujours se faire un shooting photo, ce n'est jamais de trop ^^ . Alors elle s'hatela à la tache, pas trop compliquée, de se faire belle et de se chouchouter. Elle passa environ 1heure sur ses cheveux, s'assurant qu'ils ondulaient à la perfection et qu'ils tiendraient de cette façon pour toute la journée. Le résultat était phénoménale. Ces cheveux n'avaient aucunement besoin de retouche, et lorsqu'elle le faisait, personne ne pouvait avoir de plus beaux cheveux qu'elle. Ensuite, elle s'occupa de son visage. Un maquillage à la fois simple, naturel mais toujours de toute beauté. Elle mit du crayon, une touche de mascara, du fond de teint ainsi qu'un petit fard à yeux blanc, qui faisait resortir ses yeux. Alors qu'elle portait encore un vieux survet de sport avec une petite camisole, elle sentit son cellulaire vibrer. Cela faisait 2heures30 qu'elle travaillait son look ( avec une petite pause pour manger, il faut bien se l'avouer ), alors l'heure la surprit. Un sms, de qui pouvait-il être ? Un sourire naquit sur ses lèvres lorsqu'elle vit que c'était Lucas et qu'il voulait la voir aujourd'hui même. Comme ça, elle ne se serait pas préparé en vain. L'idée lui plut énormément.

Sans plus attendre, Jessica enfila son maillot de bain, le plus beau qu'elle avait. Il était blanc avec quelques fleurs et motifs colorés dessus. Par dessus, elle choisit une petite robe de plage courte. Elle était d'un bleue qui faisait resortir ses yeux ( comme quoi, ses yeux font sa beauté et elle s'arrange pour les faire resortir ! ) ainsi qu'une jolie mais très confortable paire de gougoune blanche. Se regardant une dernière fois dans le miroir, s'assurant que tout était en place et qu'elle était correcte, pour ne pas dire parfaite, elle ramassa son cellulaire, ses clés et sa trousse et fila vers sa voiture.

À partir de chez elle il n'était pas long se rendre à la Baie de San Francisco. En moins de 10 minutes, elle se trouvait sur la place, se dirigeant vers le quai n.2. Elle le vit, lui et ses éternels lunette de soleil, qui le rendait il faut se l'avouer, incroyablement sexy. Ce qui était amusant avec Lucas, c'est qu'il ne savait pas s'y prendre avec Nessa, malgré son talent pourtant naturel avec les dames. Elle espérait que ce soit encore pire alors qu'elle était à son meilleur. Alors qu'il avait regardait ailleurs, Nessa en profita pour venir s'asseoir à ses côtés, mettre sa main sur sa cuisse lui faisant faire un saut.

- Alors tu m'attendais ?

Elle l'acheva avec un de ses éternels sourires à faire tomber n'importe qui, du moins, elle espérait..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Jeu 16 Avr - 12:01


|Si on se mouillait un peu ?



    Voila maintenant près de dix minutes, que le jeune Parkers est arrivé à la marina. Il serait fort embêter si la belle ne se pressentait pas à se pseudo rendez-vous. Si on peut appeler cela un rendez-vous, notre play-boy à maintenant une âme sœur, ne l'oublions pas ! Il appréhende cependant la rencontre avec Vanessa, comment-est-ce possible, d'être désorienté face à une fille ? Lui même ne cesse de se poser cette question, lui qui n'a jamais eut de mal à séduire ! Pour certaine un regard suffisait, mais là, il sèche littéralement, pourquoi ? Ce pourquoi, va finir par la hantait ! De plus la cousine de celle-ci, Chelsea résister sans cesse à ses avances, décidément quelle famille ! En tout cas aujourd'hui pas question de faire de faux pas, il faut se ressaisir maintenant Lucas ! La comédie a assez durer comme ça. C'est en prononçant ses mots, que Lucas sentit un main se poser sur sa cuisse, il pivota légèrement la tête pour apercevoir, le doux visage de Vanessa à quelque centimètre du siens, ce qui ne manqua pas de lui faire faire un bond ! Il se ressaisit rapidement, et afficha un large sourire. Mon Dieu qu'elle était belle, heureusement qu'il avait ses lunettes car ses yeux, ne cessaient de la reluquer la belle ! En temps normal, il ne se serait pas du tout gêner pour reluquer quelqu'un, mais avec elle, il n'osait pas, encore une fois. Il aurait par exemple sortit une connerie du genre ; "non j'attends une beauté, mais elle vient d'arriver" ou alors "Oui, j'ai rencard avec un ange !", histoire de détendre l'atmosphère d'emblée, mais là pas.

    "Oui, j'ai cru que tu n'allais pas venir..."

    Il fit mine de boire son café, mais bien sur le gobelet de carton était vide. Mais bon sang, qu'est ce que c'était que ça !! On passe carrément de Casanova à 40 ans est toujours puceau là ! Un léger silence s'installa, il tourna légèrement la tête, se maudissant intérieurement. Il pivota aussi rapidement vers la belle, elle allez le prendre pour un fou sinon. Il se leva et bien sur, comme tous basketteur qui se respecte lança le gobelet dans la poubelle se situant à quelque mètre, il ne manqua pas de le mettre dedans. Ça marcher assez bien avec les filles, ma foi ^^. Il se tourna face à la belle Sanders. Il tendit son bras pour l'aider à se relever.


    "Toujours prête à t'amuser, du moins je l'espère !"

    Il fallait maintenant descendre sur le quai. Il passa le portique blanc qui menait sur ses quai privé. Saluant l'assistant qui venait de préparer leur bolides, il lui tendit un billet vert. Puis attrapa au passage un baril étanche pour leur vêtements. Il arrivèrent aux bord du quai. Aussitôt Lucas retira son tee-shirt, se retrouvant torse-nu. Puis se retourna vers Vanessa.

    "Tu va te sentir à l'aise avec ou tu préfère en prendre un pour deux ?"

    Il retira le cadenas du baril et l'ouvrit mettant son tee-shirt au fond. Il retira le reste, ses baskets et son bernuda. Il était maintenant avec un long short rayé. C'est à ce moment précis, que passa un bateau. A son bord, un homme et deux minettes en bikini. Il stoppa ses puissant moteurs devant le quai.

    "Parkers est en rencard ?!"

    Le fait d'entendre son nom, fit relevais la tête à Lucas, apercevant, l'un de ses amis.

    "Chace ! Qu'est que tu fou ici canaille ?"

    "Ha bah tu vois je passe le temps" dit-il en montrant du regard les deux filles. " Et toi, tu drague ? Tu c'est ma belle, le Parkers est pas aussi doué qu'il le prétend, si tu veux y a de la place à bord !"

    "Fou moi le camp !!" Il laissa échapper un léger rire

    "Ok, on va a Angel Island peut être se croiserons nous" Il salua les deux jeunes puis accéléra tout en criant en s'éloignant "assure mon frère"

    "Facile à dire ..."
    dit-il tout bas, avant de se retourner vers Vanessa. "C'est ... un vieille ami ... prête ?"



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Jeu 16 Avr - 13:51

Elle n'était arrivée que depuis peu et déjà elle sentait un petit malaise s'installée, ou n'était-ce qu'une impression ? De toute évidence, Lucas n'était pas à l'aise à 100%, mais elle ne put vraiment en juger puisqu'il avait toujours ses lunettes de soleil sur les yeux. Foutue lunette, elle qui adorait ses yeux. Peu importe, Lucas ne la regardait plus, trop occupée à siroter son café. Cela lui permis à elle de le reluquer sans arrêt puisque celui-ci ne semblait pas s'attarder à la jeune fille. Mais qu'il était beau seigneur ! Elle comprenait parfaitement Naomie d'avoir mit le grappin dessus !

Lorsqu'il se leva et tira son gobelet de café comme s'il s'agissait d'un ballon de basketball, Nessa le regardait amusé. Il était tout de même flacrant de voir que tous les sportfis utilisaient le sport dans lequel ils étaient doués pour impressioner, particulièrement les filles. Nessa en avait déjà vu de toute sorte. Nessa prit la main de Lucas afin de se relever. Tout près l'un de l'autre, leur visage rentrant quelque peu de la bulle de l'autre, Nessa lui fit un autre sourire.

- Tu me connais, rien de tel qu'une bonne partie de plaisir !

Elle suivit ensuite Parker sur le quai. Lorsqu'elle arriva derrière lui, Lucas n'avait déjà plus de chandail ( c'est l'avantage des grandes jambes quoi, tu peux faire plus de choses plus rapidement, surtout lorsqu'il s'git d'avancer ! ) Dos à elle, elle put en profiter pour reluquer une nouvelle fois. Elle était décidément descendu aux enfers. Pire c'était encore lorsqu'il lui demanda si elle préférait en prendre un seule ou un avec lui. Le choix était dure. En réalité, Nessa était plus qu'à l'aise sur un jet-ski. Elle adorait en faire et cela était un de ses passes-temps depuis bien longtemps. Bien évidemment, Lucas l'ignorait. C'est pourquoi elle penchait sur la version ou elle pourrait lui faire à croire qu'elle n'en a jamais fait ou presque, histoire de pouvoir se coller contre lui sans que cela ne soit trop suspect. Plus elle y pensait, plus elle penchait pour cette version ? Et puis, qu'est-ce qu'un petit mensonge lorsqu'il est bien intentionné, du moins pour nos deux jeunes ici présents il ne représentait pas grand chose ce mensonge.

- En réalité, si ça ne te dérange pas, j'en ferais bien avec toi ! Il y a bien longtemps que j'en ai fait et j'ai peur de ne pas être cent pour cent à l'aise..

Faux, faux et refaux ! Elle en avait fait il y a pas moins de deux semaines et elle était cent pour cent à l'aise sur cet appareil, si ce n'était pas plus ! Pour montrer sa "simili" gêne, Nessa se mordit la lèvre d'une façon qu'elle savait sexy et fit de petit yeux. Alors qu'elle attendait toujours de savoir si cela lui dérangeait, elle ne se gênea pas pour se débarasser de ses vêtements facultatifs comme le jeune homme venait de faire. Elle se retrouva donc rapidement uniquement vêtue de son maillot de bain. La tête toujours dans la robe, elle entendit quelqu'un crier le nom de Parkers. Rapidement, elle enleva sa robe et vit un de ses copains, quelqu'un qu'elle ne se souvenait pas avoir croiser.

Elle suivit leur conversation, amusé par le fait que "Chace" l'inclut dans la conversation. Pas mal ce mec, mais il était déjà accompagné. Elle préférait de loin resté seule avec Lucas. Lorsque Chace fut loin, Nessa vit Lucas murmurer tout seul, mais malheureusement les mots lui échappèrent. Tant pis.

-Si je suis prête ? Toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Ven 17 Avr - 0:15


|Si on se mouillait un peu ?



    Les deux jeunes étaient maintenant prêt pour un peu de sensations fortes. L'arrivée de Chace, gêna un peu le jeune Parkers, non pas par sa présence, mais pour ses phrases, décidément, il n'allait jamais affronter cette "pseudo-timidité" ? Tout de fois, il se retourna et fut scotché sur place, en voyant la belle Sanders dans son magnifique bikini, il ravala machinalement sa salive. La belle a surement dû s'en rendre compte, en le voyant, il était limite la bouche ouverte. Il se ressaisit rapidement. Il retira ses lunettes de soleil, laissant apparaitre ses yeux bleue-azur. Puis fit signe à la assistant pour lui montrer qu'ils n'utiliserons qu'une seul appareil. Au fond de lui Lucas était très heureux qu'elle est choisis cela, cela allait surement lui permettre de passer outre cette gène.

    "Très bien, alors let's go ! Si ça te dérange pas de passer devant, je te guiderais"


    Il lança un léger clin d'œil. A croire qu'il y arrivait peut à peu, doucement mais surement comme on dit. Il tendit de-nouveau sa main à la jeune femme, pour l'aider à s'installer sur la machine. Puis accrocha à son poignet le bracelet de sécurité. Les eux de la baie n'étant pas mouvementées, il n'y avait pas besoin d'avoir de gilet, et c'est tant mieux ! Il monta à son tour sur l'engin, se plaçant derrière elle, ramenant son corps contre le siens. Bizarrement la situation, ne le procurait aucunes gènes, voila qui était PARFAIT ! Il mit le contact, ce qui le força a rapprocher son visage à quelques centimètres de celui de la belle Sanders. Il expliqua en quelques consignes le fonctionnement de la bête.

    "Maintenant c'est à toi, beauté. Tant fait pas je suis avec toi ..."

    Il lui adressa un beau sourire. Il avait repris confiance, mais attention à ne pas faire de bêtises Lucas !!



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Ven 17 Avr - 0:35

N'écoutant Parkers que d'une oreille, Nessa était plus concentrée sur le corps du jeune homme contre le sien. Étrangement, chaque fois qu'il bougeait ou quoi que se soit, elle ressentait un léger frisson. Pourtant, la température était chaude et elle n'avait aucunement froid. Elle avait peur que Lucas ne remarque ce phénomène, mais celui-ci semblait bien occupée dans ses explications qu'elle aurait dût bien écouter. Elle en profitait d'ailleurs pour se coller d'avantage au garçon, ressentant un besoin de plus en plus présent de sa peau chaude contre la sienne. Lorsque le beau garçon lui dit que c'était son tour, Nessa s'y prit rapidement. Un peu trop rapidement pour une fille censée n'être qu'une débutante. Dans son élan, elle ne put s'empêcher de lâcher les mots qu'elle disait chaque fois qu'elle initiait quelqu'un à cette activité.

- C'est parti mon kiki !

Elle partie en fusée, venant de faire échouée toute sa tentative de mensonge, mais dans l'instant elle s'en préoccupait peu, prenant trop de plaisir sur l'engin qu'elle adorait. Après quelques minutes, réalisant son erreur, elle ralentit, pensant peut-être qu'il goberait le fait qu'elle avait appuyée trop fort sur la vitesse, enfin.. Elle ralentit un peu et prit tout autant de plaisir. Elle se permit même un regard vers Lucas, chose qu'elle n'aurait pas dut faire puisque celui-ci la regardait. Leur regard se croisèrent l'espace d'une demi-seconde mais elle suffit mais désarçonnée la jeune fille. Elle manqua perdre l'équilibre mais à l'aide d'une maneouvre réussi à se repositionner.

Prions pour que Lucas n'est rien remarqué..

Se disant que le jeune homme voudrait peut-être piloter à son tour, la jeune fille fit demi-tour comme elle se souvenait que Lucas lui avait dit ( pour ne pas faire trop sa pro devant lui ! ) et débarqua de l'engin.

À ton tour je crois..

Elle était gênée.. elle sentait les frissons en elle et était certaine qu'ils étaient bel et bien voyant, mais maintenant le jeune Parkers pouvait croire que c'était à cause de l'eau. Mais elle était aussi gênée vis à vis de son mensonge qu'elle avait de toute évidence, pas réussi à tenir.. Elle s'en souviendrait..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Sam 18 Avr - 0:42


|Si on se mouillait un peu ?



    Et c'est partit, avoir la départ en trombe de la belle, soit elle était très attentive, soit elle en avait déjà fait, mais cela n'importait peux après tout. La vitesse plaqua naturellement le corps de la jeune fille sur celui d'une jeune sportif, que voulez-vous ce sont les lois de la physique ! Bien sur le jeune Parkers n'allait pas sans plaindre et ne voyez pas de mauvaise intention la dedans. Même si son regard était fixé sur l'horizon au départ, celui-ci, dériva vite pour observer le visage de la jeune femme, elle semblait vraiment s'amuser, ce qui fit apparaitre un sourire limite nié sur le visage du jeune Parkers. Il se perdit un instant, dans ses pensés, je ne sais pas c'était peut-être, la sensation de vitesse, de liberté, le soleil radieux, l'instant présent ... la compagnie. Mais le tout réunis, rappeler au jeune Parkers ses instants de bonheur, ses instants de bonheur si rare, qu'il n'éprouvait normalement qu'avec la belle Naomie . Que nous faisait-il le beau Lucas ? Il aurait pu rester comme ceci longtemps si le regard de la belle n'avait pas croiser le siens ! Un regard qui plus est assez proche pour la faire basculer légèrement, provoquant une légère peur à Lucas. Il laissa échapper un petit soupire de satisfaction manquerait plus qu'elle tombe de l'engin la belle Vanessa. D'accord l'eau devait être bonne, mais ne précipitons pas les choses ...

    Suite à cela, la jeune femme fit demi-tour, déjà ? Ils arrivèrent à l'embarcadère. Et à la remarque de la belle, Lucas compris qu'il échangeaient tous bonnement leur tours. Il afficha un sourire radieux. Il allait lui faire le grand tour. Bizarrement, son regard n'était pas celui du séducteur, ce regard qu'il arborait sans cesse en présence d'une fille, non c'était autre chose, un regard plus affectueux plus ... sincère. Ô attention ! Il observa la jeune fille débarqué sur le quai, ne la quittant pas du regard une seconde, si bien que lorsqu'il s'avança pour attraper les poignet de l'engin, il les manqua, et ayant appuyer son poids vers l'avant, il bascula, et plongea tous droit dans l'eau. Il remonta rapidement, totalement surpris, limite déboussolé, voila qui allait calmer ses pulsions étranges. Il tourna son regard vers Vanessa, tout en bougeant pour rester à la surface, puis un sourire apparut progressivement aux coins de ses lèvres, pour se terminer en un bref éclat de rire. Décidément, il faisait un sans faute aujourd'hui ! Il agrippa le rebord de la machine puis remonta dessus, passant sa main dans ses cheveux pour se recoiffer un minimum, même si mouillait donné un certain style.


    "Elle est super bonne ... allez en piste princesse ..."

Il tourna la tête, vers Vanessa maintenant installée derrière contre lui. Et tout en lui lançant un clin d'œil, accéléré en trombe, projetant un long trainée d'eau derrière l'appareil. Il était temps de booster à fond ce petit bolide !! Le jet-ski partit donc en trombe, secouant ses deux passagers au rythme des légère vagues de la baie. Dans un premier temps Le jeune Parkers s'amusait un peu faisant des virage serré, puis il prit la direction Du Golden Gate Bridge, emblème de la City ! Juste avant avait était emménagé un petit parc maritime pour jet-ski avec qu'elles belles rampes flottantes, de quoi ce marrez un peu, non ?! Il accéléra de plus belle, laissant le vent les transporté. Il tourna la tête vers Vanessa, lui adressant un simple sourire, mais qui pouvez en dire long ! Il en oublia presque de regarder devant lui. Bon sang, que cette journée débutait bien !!
Alors que la silhouette impressionnant du Golden Gate se rapprochait sans cesse d'eux, on pouvait apercevoir entre deux balises, le début des rampes...

    Tout d'un coup, tout autours d'eux devenait comme sans importance, ils s'amusaient, profitaient au maximum de ça, comme dans ses films ou le temps laisse place à une musique entrainante, il n'y a plus de dialogue, seulement l'expression de joie sur les visage, et alors que la vie, la joie, le bonheur, défile à l'écran, vous vous laissez entrainer dans le rêve. |ICI| Le jet-ski passa sur la première rampe, tranquillement pour décoller l'espace d'un court instant. Retombant dans un claquement sourd. C'est dans un éclat de rire, que le jeune Parkers entraina la bête sur une deuxième rampe montant plus haut, et donna un fort coup sur les poignet pour faire tourner à cent quatre-vingt degré l'engin. Les voila maintenant à l'envers, avant de décoller pour retomber parfaitement sur l'eau. Il redonna un coup habille pour faire glisser le jet-ski sur l'eau et revenir dans la bonne position ! Encore une fois, il tourna son doux visage vers celui de la douce Vanessa. Avant de donner une bonne accélération pour passer sous le gigantesque pont, d'un rouge écarlate ! La leur deux visage se levèrent pour regarder le pont d'en dessous. Dans un habile mouvement des bras, il fit un long virage, pour venir dépasser un magnifique voilier blanc. Il tourna la tête et salua le capitaine à sa barre, qui lui rendit son hochement de tête...


Le bolide filait au rythme de l'eau et du vent. Les deux jeunes étaient maintenant même un peu levés avec la vitesse, au rytme, croisant le petit monde de San Fransisco, un yacht bourré de minettes dansant sur un air entrainant, des frimeurs sur leur puissants hord-board aux quelques surfeurs taquinant les flots, en passant naturellement au traditionnel match de beach-volley, attention bikini obligatoire ! Lucas ne manqua pas l'occasion de s'approcher de la plage, tournant la tête, pour observer ses sublimes corps, les montrant du doigt pour Vanessa, avec un sourire de bonheur, presque celui-d'un gamin devant un nouveau jouet. Ils se firent naturellement remarqués par les jeune filles bronzants sur la plage blanche, qui se levèrent pour les saluer, leur faisant de rapide mouvement des bras. Le jeune Parkers n'arrêta pas le moteurs mais fit des cercles comme pour restait un moment là. Avant de lâcher un grand éclat de rire et de redémarrer en trombe, prolongea leur course tout en suivant le long liseré de sable blanc ! Il ne coupa les moteurs qu'une bonne dizaine de minutes plus tard, après avoir ramener le jet-ski suffisamment loin du rivage pour apprécier d'avantage le moment. C'était peut-être cela, l'effet Sea, Sun & ... Sex ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Sam 18 Avr - 3:59

Rien ne se passait comme la jeune fille ne l'avait imaginée. Bien sûre, en acceptant l'invitation du jeune Parkers, la petite brunette s'attendait à une journée tranquille, remplies de fou rire. Mais pas à ça. Tout semblait plus beau, plus fou, plus extraordinaire aujourd'hui qu'auparavant. Nessa n'aurait su dire pourquoi, mais tout semblait plus merveilleux. Le temps semblait plus agréable, plus chaud, le soleil semblait pénétrer sur la peau de la jeune fille sans aucune envie de la bruler, les gouttes semblaient prédestinées à rafraichir ses pores. La compagnie masculine derrière qui elle se tenait en était-il la cause ? Elle n'en était pas sûre mais elle s'en foutait. Le moment était beaucoup trop plaisant pour qu'elle se laisse allée à penser au truc qui pourrait lui amener trop de questionnement.

Collée assez serrée contre Lucas, Nessa ne pensait à rien, se laissant apporter par les vagues et par la vue. Le corps toujours humide après sa chute de Lucas rafraichisait la jeune fille qui ne ressentait plus aucune gêne à se coller contre ce corps qui s'offrait à elle. Elle était tellement bien qu'elle aurait pu restée comme cela toute sa vie, si évidemment cela aurait été possible, ce qui n'était pas le cas, enfin bref ! Parfois, elle se surprenait a le contempler de côté, le sourire idiot aux lèvres. C'était généralement à ses moments que Lucas se décidait à se retourner vers elle et lui adresser ce même sourire niais. Au moins, ils étaient sur la même longueur d'onde, ce qui faisait un peu trop plaisir à Nessa. Lorsqu'ils passèrent près de la plage ou toutes les filles relookaient le mec à ses côtés et que celui-ci les regardait avec son air de dragueur, Nessa se sentit d'abord un peu jalouse, mais remarqua bien vite qu'il n'avait pas, ou du moins qu'il n'avait plus ce regard avec elle. En y pensant, c'était troublant mais très flatteur pour la jeune brune. Alors qu'ils approchaient un peu plus d'une autre plage, Nessa crut qu'il serait une bonne idée pour nos deux amis de s'arrêter et de bavarder ( hum hum ) un peu au soleil.

Que dirais-tu qu'on profite de cette plage un peu ? Elle a l'air presque déserte !

C'est presque en criant qu'elle dit cette phrase au beau brun. Le bruit du moteur était fort et le vent qui soufflait n'aidait pas à se faire comprendre. Et lorsqu'elle disait que cette plage était déserte ce n'était pas qu'elle désirait être seule au monde avec lui. Mais c'était plus "intime" lorsqu'il y avait moins de monde, voilà tout.. Nessa commençait d'ailleurs, malgré l'eau et le vent, à avoir un peu trop chaud..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Dim 19 Avr - 1:55


|Si on se mouillait un peu ?



    On peut l'avouer, le plage Californienne regorge de monde, alors trouver une parcelle de sable fin quasiment déserte relève du miracle, à croire que le destin est avec les deux jeunes, bizarre ?! Aussitôt dit,aussitôt fait ! D'un habile jeu de bras, suivit d'une accélération, le jeune Lucas les mena sur la plage en question. Il laissa la coque du bolide s'immobilisait dans le sable avant de descendre, aidant comme il le fallait la jeune fille à descendre à son tour. Le contact du sable chaud sur leur pied humide faisait un bien fou. Lucas prit un instant pour tirer un peu le jet-ski, il manquerait pu qu'il se fasse la mal tient. Avant de s'avancer un peu plus sur la plage. Il leva les yeux au ciel, quel temps magnifique, ils avaient là ! Il passa ses mains dans ses cheveux, les stoppant au niveau de la nuque. Il avait presque une envie de bondir soudaine, tellement il était bien. Vraiment qu'elle idée il avait eut d'inviter Vanessa, on ne pouvait pas rêver mieux, si ce n'est sa Naomie bien sur. Il se laissa chuter lourdement sur le sable chaud, poussant un soupire de soulagement. Il se perdit l'espace d'un instant dans ses pensés, avant de lâcher un petit rire. Sa timidité face à la belle Sanders était toujours là, mais elle semblait s'estomper un peu. Il plongea son regard dans celui de la belle Vanessa.

    "Je dois dire que j'étais assez septique quand je t'es envoyé le message, au sujet de ce ... ce ... rendez-vous ?"


    Il détourna le regard un peu gêné de sa remarque, pouvait-on vraiment considéré cela comme un rendez-vous ? Oui, non c'était amical ... n'est ce pas ? Vous en doutez ? Il s'allongea sur le sable, contempla le ciel, avec ses quelques taches blanchâtres. Il ne voulait cependant pas qu'un silence gênant s'installe entre eux. Déjà qu'il faisait fort avec sa maladresse toute nouvelle. Il foiré vraiment tout, espérons juste qu'il le fasse en beauté.

    "Alors raconte moi, du nouveau depuis qu'on c'est vu ? L'université, la famille ... l'amour ... tout ça ?




    [Hrp : médiocre désoler ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Dim 19 Avr - 2:20

Une fois les pieds sur la terre ferme, Nessa ne put s'empêcher de laisser échapper un fou rire. Son rire cristallin se faisait probablement entendre à distance mais on lui disait souvent qu'elle avait un beau rire alors ça ne faisait rien. En réalité, elle ne savait même pas pourquoi elle riait. L'euphorie du moment me direz-vous ? Peut-être que c'était ça, peut-être était-elle trop heureuse, peut-être profitait-elle trop du moment. Enfin, elle n'aurait su dire pourquoi, mais une chose était sûre, elle riait. Ses yeux qui pétillant se remplirent d'eaux et sans trop s'attarder, Nessa s'allongea près de Lucas, enfin, elle se mit à quelques centimètres de distance, elle ne voulait pas parraître encombrante même si l'envie de lui sauter dessus devenait de plus en plus forte minute après minute. Il avait remit ses lunettes de soleil une fois sur la plage, au grand désespoir de la jeune fille.

Comment ça, sceptique ? Je veux dire, on prend plaisir à être ensemble, non ?

Trop de plaisir, ou pas assez, dépendement du point de vue. En effet, Nessa voulait tellement plus d'un côté, mais trouvait tellement étrange de l'autre d'être si bien, tellement bien avec le jeune garçon. Elle s'efforçait de se dire que Lucas avait une copine et qu'il ne voulait qu'un moment d'amitié avec la jeune brune, pourtant, elle avait cette impression qu'il avait les mêmes envies. Nessa n'osait pas, elle préférait se dire que s'il voulait quelque chose, il agirait de lui-même. Malgré tout, comme aimanté au corps du jeune Parkers, Nessa se rapprocha de lui. L'espace qu'elle avait elle-même mise entre eux deux semblait grande, trop grande aux yeux de Sanders.

Tu sais, il n'y a pas grand chose à dire. L'université, tout va bien. Ma famille aussi, je m'entend toujours aussi bien avec Chelsea, et personne n'a encore conquis mon coeur..

Elle ne voulu pas retourner la réponse car Nessa n'avait aucunement envie que Lucas lui parle de Naomie en cette journée. Elle était peut-être égoiste, mais elle voulait que ce soit leur journée, même si le tout ne se faisait que dans l'amitié et la simplicité.

Tu es tellement plus beau lorsqu'on voit tes yeux tu sais ?

Ses mots étaient sortis sans qu'elle l'ait désirée de sa bouche. De même pour les mouvements qui accompagnèrent les mots. En effet, la jeune fille s'était encore plus rapprochée et avait enlevé les lunettes soleil du jeune homme, frôlant ainsi son visage d'ange si doux. Leur visage se trouvait près, trop près l'un de l'autre. Nessa ne parvenait qu'à sourire, incapable de se reculer..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Dim 19 Avr - 22:18


|Si on se mouillait un peu ?



    Le fait de souffler un peu après leur petite partie de plaisir, faisait un bien fou. Le contact du vent était toujours présent, mais il était rafraichissant. Les deux jeunes c'étaient maintenant allongés sur le sable chaud. La réponse à la remarque qu'avait fait Lucas plutôt, le fit régir.

    "Je vais pas te mentir, mais ... enfin je m'imaginai pas cela comme ça. En tout cas je prend vraiment du plaisir."

    Pour le moment, c'était tout bonnement impossible d'admettre à quelqu'un sa gêne devant la belle et encore plus à elle. Même si cela pouvait se voir un temps soit peu. L'espace qu'avait préféré garder la jeune fille semblait assez grand pour le jeune Parkers. Bizarrement quelque chose s'opérait entre eux, et le jeune homme commençait à prendre peur, si quelque chose devait se passer. Cela rendit la chose encore plus probable lorsque celle-ci réduisit cette distance de "sécurité". La réponse à la question de Lucas n'étonna pas le moins du monde le jeune homme, sauf peut-être la fin de cette réponse. Alors la belle était seul, intéressant et à la fois étonnant. Comment une beauté pareil, n'avait-elle pas trouver un petit gigolo pour combler son cœur ? enfin peut-être que cela ne le regardais pas.

    "Je dois dire que le fais de te savoir célibataire, m'étonne un peu."

    Il n'eut pas le temps de développer cela. Qu'un remarque particulièrement sympathique de la belle fusa. Suivit d'un geste, en effet, elle venait de retirer les lunettes du play-boy. Aussitôt leur regards bleue se croisèrent, et une alchimie sembla s'opérer. Tout se chamboula dans la tête du jeune homme, comme si le temps s'arrêtait d'un coup. Il n'eut pas le temps de réfléchir à quoi que se soit. Et s'avança machinalement vers le visage angélique de la belle Sanders. Il posa furtivement ses lèvres sur les siennes. Se décollant un moment, la regardant avec un regard à la fois d'amour et d'étonnement. Il posa sa main sur la joue de la belle et recolla ses lèvres à celle de Vanessa. L'instant était excellent, ses lèvres étaient à la fois douces et sucrée. Leur baiser se prolongea, maintenant leur corps était quasiment collés l'un à l'autre. Mon Dieu qu'avait-il fait ? Qu'elle ironie du sort comme même, Naomie avait embrassé un de ses amis sur une plage et voila que Lucas, qui en avait souffert, faisait de même. La question maintenant était jusqu'où iront-ils ?





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Dim 19 Avr - 23:01

Leur regards se croisèrent l'espace d'une seconde et demi sans plus, mais Nessa y vit ce qu'elle désirait y voir. Elle voyait ce désir et cette envie qu'au fond elle ressentait aussi. L'instant d'après, tout ce qu'elle savait, c'est que le jeune Parkers avait posés ses magnifiques lèvres sur les siennes. Un magnifique baiser s'en suivit. Il ne fut pas très long, mais Nessa avait l'impression de n'avoir jamais goutés de si bonne et jolie lèvres. Ce baiser avait été plus que parfait, elle le savait, bien qu'il n'avait pas été assez long à son goût.

D'un côté, elle aurait voulu se retirer, dire que c'était une mauvaise idée, qu'il était en couple et qu'il ne devrait pas faire ça à Naomie. Mais de l'autre, et il était beaucoup convaincant que ces pensées admirables, elle avait envie de sentir les lèvres du beau brun contre les siennes encore et encore, que jamais cela ne finisse.

Lorsqu'elle rouvrit les yeux de nouveau suite au premier baiser, elle vit Lucas qui la regardait droit dans les yeux. Dans ce regard, Nessa croyait y voir des choses qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. En réalité, si elle aurait été bien jeune et naive, elle aurait pu croire voir de l'amour dans le regard de Parkers. Elle laissa allée son imagination et répondit par un sourire. Lorsqu'elle sentit la main de Lucas sur son visage, son coeur fit trois tours avant de battre intensément dans sa poitrine. Son contact lui donnait des frissons, mais c'était loin d'être parce qu'il était froid.

Leurs lèvres de nouveaux scéllés dans un baiser toujours plus que merveilleux, Nessa fit en sorte que celui-ci soit de plus longues durées. Leurs corps toujours aimantés un à l'autre ne cessèrent de se rapprocher. Le baiser se faisait de plus en plus passionnée. Après un moment, Nessa chercha et trouva rapidement la langue de Lucas. Elle passait et repassait sa main dans les cheveux du jeune garçon tandis que leur langue dansait à un rythme effreinée. Mais la position était loin d'être des plus confortables. En effet, les deux jeunes étaient accotés sur un de leur coude, l'autre main occupé a s'attarder à une partie du corps du partenaire, soit les cheveux de Lucas pour Nessa et le visage de Nessa pour Lucas.

Leurs lèvres se séparèrent de nouveaux, histoire de leur permettre de reprendre un peu leur souffle. Nessa en profita pour se redresser un moment puisque son coude lui démangeait. Lucas fit de même et attira Vanessa dans ses bras. Il en redemandait et ce n'était pas Vanessa qui allait s'en plaindre. Nessa passe ses jambes de chaque côté de Parkers, de sorte à être assise sur lui. Le baiser venait de répondre là ou ils l'avaient arrêtés, au plus grand plaisir des deux jeunes "amis". Nessa avait maintenant usage de ses deux mains et s'en servaient à plein potentiel. Elle ne s'arrêtait plus de caresser les cheveux, le doux visage et le magnifique torse du jeune homme. Tout était tellement bon, elle avait seulement peur de ne jamais pouvoir s'arrêter..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Lun 20 Avr - 10:04


|Si on se mouillait un peu ?



    Comment ? Comment avaient-ils pu en arriver là ? Cela n'aurait pas du être une banale sortie entre amis ? Pourtant cela semblait inévitable, trop se signe, trop d'envie. Mais ce qui est sur c'est que le jeune Parkers ne pensait pas une seconde aux conséquences, car il y allait en avoir inévitablement ! Il se contentait pour le moment de profiter de l'instant. Mais pensait(il seulement un minutes à sa tendre Naomie ? Que lui faisait-il ? Avait-il seulement conscience du mal qu'elle pourrait éprouver si elle venait à apprendre cela ? Déjà que le couple était pour le moins fragile depuis les derniers événements, cela pourrait bien être la goutte d'eau de trop...

    En tout cas pour le moment le jeune sportif n'avait pas prit conscience de tout cela et se contenter de prendre un peu de plaisir en bonne compagnie. Comme par magie, toute gênes étaient maintenant estompées, laissant surement place à une affection profonde. Le seconde baiser fût nettement plus accru. Et inlassablement leur corps semblaient s'attirer l'un à l'autre, tel un aimant sur du métaux. Plus sensuel leur lange s'entremêlaient, laissant place aux plaisirs diverses. Le temps autours d'eau était comme stoppé dans sa course folle. Plus rien ne semblait avoir d'importance à cette instant, pourtant c'était bien le contraire, chaque seconde était comme une chute interminable pour le jeune Lucas, mais il ne s'en rendait pas compte.

    Leur position était loin d'être agréable. Si bien que lorsque la belle Vanessa se releva légèrement. Lucas en profita pour la saisir et l'a dirigée sur lui, posant ses mains sur ses hanches. Il marqua un temps d'arrêt, et regarda le doux visage de la belle Sanders, peut-être une lueur d'espoir ? Il afficha un léger sourire puis reposa ses lèvres sur celle de la belle. Les douces caresses de Vanessa étaient un ne peut plus agréable, si bien que complètement "décoincé" le jeune Parkers en profita de même. Il laissa ses mains parcourir d'abord le dos de la belle, puis baladeuses, comme son ses mains dans ce genre de circonstance, il laissa descendre lentement pour arriver dans le bas du dos. N'allait-il jamais arrêté ? En tout cas se troisième baiser était tout aussi sensuel et dura un bon nombre de minutes. Comme transportés les deux jeunes avaient oublier tout le reste !

    Mais voila, toute les bonnes chose on une fin, même si des fois cette fin à un gout particulièrement amère ! L'espace d'une seconde le jeune Parkers ferma les yeux et se cru transporter avec ... Naomie ! Il se surpris même et prononcer doucement son prénom entre deux sensuels baisers. Ce qui le fit revenir à l'instant présent, il n'était pas avec Naomie là, alors que faisait-il ?! Il ouvrit les yeux instinctivement et repoussa la belle Sanders. Il avait maintenant un léger visage apeuré, qu'avait-il fait ?!! Il fixa Vanessa de ses yeux cristallins. Ô non, pas ça !


    "Je ... Je suis désoler, J'aurais pas dû faire ça !"

    Nous y voila, l'insatiable amertume, un nombre incalculable de questions, le début des regrets. Il ferma les yeux puis se leva, frottant son visage, il fit quelques pas comme pour s'isoler l'espace de quelques secondes. Il resta une bonne minutes éloigné de la magnifique Vanessa, i ls'en voulait terriblement, mais aucunement c'était la faute de celle-ci ! Il se retourna et se rapprocha de celle-ci.

    "Je suis vraiment désoler. Mais sache que tu n'y est pour rien, c'est entièrement ma faute, tu es tout à fait ravissante mais c'est que ..."

    Il ne réussis pas cependant à finir cette maudite phrase. Était-il vraiment raisonnable d'évoquer Naomie, et si la belle n'était pas au courant pour eux, qu'allait-elle pensait de lui ? La vérité, c'était un salaud ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Lun 20 Avr - 14:00

Vanessa profitait encore et toujours de ses douvres lèvres et prenaient un malin plaisir à caresser cette peau si douce qu'elle avait sous les doigts, sans du tout penser une seconde au conséquences que de telles actions pouvaient avoir. Elle profitait du moment, beaucoup trop d'ailleurs. Elle savait qu'un garçon comme Lucas n'était pas un "bon" garçon, charmeur à souhait et qui plus est, déjà en couple. Mais elle s'en fichait. Elle voulait que le garçon continue sa douce torture envers la jeune fille et que ses lèvres ne quittent jamais les siennes. Les baisers étaient enflammées et rendaient la situation de moins en moins clair pour la jeune Nessa.

Mais le jeune Parkers sembla reprendre ses esprits bien assez vite ce qui chamboula complètement Vanessa. Un moment, elle était sur le jeune garçon à l'embrasser un peu trop pasionnément pour une amie, et l'autre elle était assise dans le sable chaud, abasourdie, alors que Lucas s'éloignait un peu. Un peu avant ce deuxième moment, Nessa avait cru entendre un nom prononcé entre deux baisers, pensant naivement que s'était le sien. Bien évidement, ce n'était pas le cas, puisqu'il était parti. Vanessa se sentait comme une idiote, elle s'était laissée emporter dans le jeu, elle avait joué avec le feu. Il était clair qu'elle venait tout juste de se brûlée. Elle se sentait mal, mais mal pour des choses qu'elle n'aurait pas dut se sentir mal. Lucas était un player, amoureux qui plus est, elle n'aurait pas dut être là aujourd'hui..

Éloignée, Lucas s'excusait. De quoi s'excusait-il ? D'avoir profitée du moment avec Nessa ? De l'avoir embrassée ? N'avait-elle pas tout fait, peut-être inconsciemment et consciemment pour que ses choses arrivent ? Elle était la coupable, lui n'était coupable que d'être un Don Juan comme les autres..

Non c'est moi qui m'excuse..

Il était rare que Vanessa se sente mal après un moment comme celui-ci. Mais il est vrai que d'habitude, elle n'embrasse que des jeunes hommes célibataires, mais aussi elle sait ou ce qu'elle s'en va avec cette pseudo relation. Avec Lucas, elle n'a rien vu venir, ou du moins presque. Jamais elle n'avait passé un bon moment, même avant les baisers avec un gars. Jamais elle ne s'était aussi bien sentie dans les bras de quelqu'un en sécurité. C'était ce qu'elle recherchait, la sécurité, la tendresse.. l'amour. Ce n'était sûrement pas avec Lucas qu'elle le trouverait et elle le savait depuis le début. Pourtant, elle s'était laissée aller.. Lorsqu'il s'approcha d'elle, elle dut retenir quelques larmes, quel chochotte elle nous faisait. Décidement, elle avait tout gâcher, et dans la vie de Lucas vis à vis sa relation avec Naomie, mais aussi sa propre vie, s'accrochant un peu trop au phénomène Lucas.

Arrête Lucas, c'est ma faute.. J'ai tout gâché.. Jamais je n'aurais dut venir je suis désolée..

Si elle aurait pu, elle serait sans doute partie en courant, se réfugier chez elle et laisser couler une fois pour toutes ses larmes qui ne demandaient qu'à sortir. Mais elle était sur une plage presque déserte avec Lucas, une place ou elle ne pourrait repartir qu'en jet-ski, collée contre Lucas... Décidement, elle n'avait pas fini de toute ruiner la journée..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Lun 20 Avr - 23:09


|Si on se mouillait un peu ?



    Comme de la lumière à l'ombre, la situation changea surement pas dans le sens qu'auraient voulus les deux jeunes "amis". La situation était passait de plaisir à angoisse. Lucas essayait temps bien que mal de se calmé, de relativisé tous cela. Comment avait-il pu céder comme cela ? Mais bizarrement cela avait été plus fort que lui, peut-être ne peut-on pas changer quelqu'un un séducteur reste toujours un séducteur. Ce qui lui faisait plus peur maintenant c'était les sentiments qu'il développé envers Vanessa, qu'en n'était-il vraiment maintenant après ses langoureux baisers ? Amitié ou amour ? Et si cela évoluait ? Lucas savait que l'amour qu'il portait à Naomie était plus fort que tout, mais c'était plus que de l'amitié avec Vanessa !

    Quel dilemme ? Il se rappelait maintenant le mal que cela lui avait fait lorsque Naomie lui avait avouer qu'elle avait embrasser un autre à la plage et pour rien au monde il espérait qu'un jour elle connaisse cela. Il valait mieux pour tous le monde que cet incident reste secret entre eux. C'est pas possible, dans qu'elle galère il c'était mit !


    "Écoute Vanessa vaut mieux garder cela pour nous, d'accord. Au yeux de ... Naomie, je serais seul responsable. Oublions ça d'accord ? Mais avant je veux clarifié les choses, ça représente quoi pour toi ... tous ça ? Si tu décidé de ne pas répondre je comprendrais..."

    Il s'approcha de la jeune Sanders et la prit dans ses bras. Il ferma les yeux. Peut-être avait-il peur de sa réponse. Il y certains actes qui ont beaucoup trop de conséquences, des vrai casse tête, c'est dans un de ceux-là qu'ils c'étaient engouffrés, il fallait faire face maintenant ...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Mar 21 Avr - 0:36

L'envie de partir devenait de plus en plus forte plus le silence entre les deux jeunes gens s'intensifiaient. Elle s'en voulait d'être venue ici avec lui, d'avoir répondu à son texto. Elle s'en voulait d'avoir tant apprécier la journée et d'espérée en avoir encore pleins d'autres. Elle s'en voulait d'apprécier les lèvres de Lucas contre les siennes et de le redemander encore et encore. Elle s'en voulait de penser à toutes ses choses qui lui montrait qu'elle s'était beaucoup trop attachée au garçon.

Pourquoi pensait-elle toutes ses choses bon dieu ? Oui elle avait toujours trouvé que Lucas était un garçon en or, avec qui elle avait du plaisir, qu'il était super sexy et qu'il n'y avait probablement pas mieux que lui, mais maintenant, que pensait-elle, après tous ses évènements qui venaient de la chambouler ? Elle se repassait sans cesse la scène dans sa tête et n'arrivait pas à regretter ce moment. Elle n'aurait pas voulu qu'il se termine de cette manière, mais jamais elle ne regretterait d'avoir goûtée à ses lèvres dont elle rêverait futurement. Il était évident qu'elle ne pourrait rien oublier de cette journée. Mais Lucas lui demandait qu'elle n'en parle à personne. Il avait trop peur de perdre sa précieuse Naomie, c'était évident, et compréhensible bien que cela faisait un peu trop ch*er Nessa.

T'en fais pas pour sa. Ta petite et précieuse Naomie ne saura rien.. je te le promet.

Elle avait un air bête et un ton dur, mais c'était pas vraiment intentionnel. Elle ressentait une jalousie envers Naomie, jalousie qui montait un peu plus au fur que la journée avançait et qui explosait maintenant qu'il avait prononcer son nom. Comme c'était agaçant comme émotion ! Il lui demandait ce que "cela" représentait pour elle. Si seulement il savait.. Elle même n'arrivait plus à savoir ce qu'elle éprouvait pour le jeune garçon. De l'amitié, de l'amour ? Tout était tellement flou.. Elle savait qu'elle ne devrait pas l'aimer, c'était une évidence. Il avait une petite amie, qui clairement il aimait, il n'y avait pas de place pour Vanessa L. Sanders dans sa vie.. Pourtant, pourquoi son coeur battait-il si fort lorsqu'il était près d'elle ?

Lorsqu'il l'a prit dans ses bras, ce fut le geste de trop. Nessa ne put s'empêcher de laisser tomber les larmes qu'elle avait déjà aux yeux. Pitié, faites que Lucas ne les avait pas vu, ou pire senti sur lui, car il y avait de grandes chances qu'elles soient tombées sur son torse. Reprenant le peu d'énergie qu'elle avait encore, elle se décolla du jeune homme contre son gré, il valait mieux qu'elle ne soit pas collée contre lui pour dire ce qu'elle allait dire.

Peu importe ce que ça représente pour moi, il est évident que pour toi ça ne veut rien dire..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Mar 21 Avr - 22:25


|Si on se mouillait un peu ?



    Malgré le mal qui le rongeait maintenant, l'envie d'embrasser encore la jeune fille était grande. Il ne cessait de se demander, pourquoi ? Qu'est ce que tous cela signifiaient ? Lucas aimait Naomie de tous sont cœur ! Alors pourquoi ce sentiment étrange ? Jamais il n'aurait imaginé aller si loin avec la belle Vanessa. C'est vrai qu'il la trouvait terriblement attirante, et c'était toujours demandé pourquoi, il était mal à l'aise en sa présence ? Voila peut-être une réponse : l'amour ?!

    A entendre le ton de la voix de la belle, lorsqu'elle parlait de Naomie. Lucas compris de suite, que la belle ne devait pas la porter dans son cœur. Le regard du jeune homme semblait pétiller, l'émotion ? Sans doute. Il ne trouva rien d'autre à faire, que de la prendre dans ses bras, et la collait contre lui. Peut-être se rapprochement n'était pas bon. Mais il en avait envie. Il ferma les yeux. Ils se réouvrirent lorsqu'il sentit comme de l'eau sur son torse. Des larmes ?! La belle pleurait !! Il voulut intervenir, la réconforter ! mais elle se détacha de lui. La réponse de la jeune femme, fit apparaitre l'étonnement sur le visage de Lucas.

    "Comment tu peux dire ça ? Écoute ce que j'ai fait est mal, car j'aime Naomie, de tout mon âme ! Mais je ne les pas fait pour m'amuser, ni par plaisir ! C'est ... " Il détourna le regard un instant. " C'est bien plus fort que ça !"

    Ça y est, c'était sortit, il l'avait dit. Même si, il éprouvait quelque chose pour elle. Il n'y avait qu'une seule fille dans son cœur ... Naomie A. Stevens !! Il se laissa tomber sur le sable, posant ses avant-bras sur ses genoux. Il observa l'horizon, silencieusement, l'air penseur. Comment allait-il sans sortir ? Sans souffrance ...

    "Désoler de t'imposer tant de peine ..."

    Il releva les yeux, mais le simple fait de voir son doux visage lui donnait envie de l'embrasser. Il était vraiment pas bien. Il essuyait tant bien que mal de revoir l'angélique visage de Naomie. Mais à ce moment c'était Vanessa à ses côtés ...



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Mer 22 Avr - 0:34

Nessa ne comprenait pas. Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête du jeune homme en ce moment ? Un moment il embrassait passionnément la jeune fille, l'autre il l'a rejetait et lui demandait de ne rien dire à sa petite amie. Et voilà maintenant qu'il se demandait comment elle pouvait dire que ça ne comptait pas pour lui !

Voilà maintenant qu'il lui disait qu'il aimait Naomie de toute son âme. Il trouvait vraiment les bons mots ce Lucas. Les bons mots pour lui faire mal oui. Et elle se demandait pourquoi cela lui faisait tant mal. Elle savait pertinement qu'il aimait Naomie. Elle le savait, mais l'entendre dire de sa bouche, cette bouche qu'elle rêvait d'embrasser encore et encore maintenant qu'elle y avait goûtée, c'était douloureux. Stupide émotion qui rendait la chose pénible ! Stupide journée qui avait trop bien commencée pour avoir pu finir en beauté. Stupide envie qu'elle avait de sautée au cou de Lucas à tout moment. Stupide fille qu'elle était, point !

Il disait qu'il n'avait pas fait ça par plaisir ni pour s'amuser. Nessa redoutait grandement la suite, il n'allait pas lui dire ce qu'elle croyait qu'il allait lui dire. Il n'allait pas lui dire ça alors qu'il venait de dire qu'il aimait Naomie de tout son coeur ? Pourtant c'est en parti ce qu'il dit.. Mais putain ! Pourquoi le coeur de la jeune Sanders battait si vite maintenant ?

Lucas, comment peux-tu dire ça.. Après avoir dit de Naomie que.. Et moi t'en fais quoi, je..

Elle n'arriverait pas à terminée sa phrase si elle voulait évitée de se mettre à pleurer pour de bon. Lorsqu'il s'assit et s'installa comme quelqu'un qui réfléchi ou qui est tourmenté, elle comprit que tout n'était pas clair non plus dans la tête du jeune garçon. D'un geste toujours impulsif, elle s'assit auprès de lui dans à peu près la même position. Elle ramena ses jambes près de son corps mais ne cessait de regarder le visage angélique du jeune garçon.. Elle s'était radoucie et n'avait plus cette étrange envie d'exploser. Pourtant, elle avait toujours ce tourbillon en elle qui ravageait tout sur son passage, y comprit son coeur..

Ce n'est pas de ta faute.. tu n'as pas décidé de la façon dont je devais "feeler". Même moi il semblerait que je n'ai pas le force de choisir ce que je ressens..

Elle ne cessait pas et ne se lassait encore moins de regarder le jeune garçon qui évitait parfois son regard. La jeune Sanders avait toujours les yeux brillants des larmes qu'elle ne voulait pas laisser tomber..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Jeu 23 Avr - 12:43


|Si on se mouillait un peu ?



    Le temps passe, insaisissable, tout ce que l'ont fait on ne peut le défaire. C'est tout de même bizarre en d'autre circonstance, cela aurait été surement le début d'une belle relation entre eux. Lucas aurait surement donner beaucoup pour vivre ce moment avant sa rencontre avec Naomie. Mais aujourd'hui sont cœur était prit ! Et même si il semblait que son attirance envers Vanessa soit un peu plus sérieuse, il se devait de faire avec en ne pensant que a Naomie. Il était tout bonnement affolé, même si il ne le laissait pas directement voir, il avait un peur pas possible et un peine incroyable. Tout ce qu'il avait voulu c'était qu'un jour sa peur face à Vanessa s'estompe l'espace d'un moment pour qu'il puisse lui dire ses sentiments et voila que ce jour est arrivé, un peu trop tard. Ses précédents paroles avait du faire mal à la belle, mais comment pouvait-il lui expliquer ? Il regrettait son acte. Et par sa faute une innocente allait souffrir. La remarque de la belle confirma ses dires. C'est vrai Lucas était un "monstre" sur ce coup-ci. Et même si la jeune Sanders ne finit pas sa phrase, Lucas compris, Ce qu'il redouta arriva ! Ils étaient attirés l'un par l'autre.

    "Tu as raison ... je suis un salaud."

    Il afficha un léger sourire, mais ses yeux exprimait vraiment une profonde tristesse, comme si il était sur le point de lâcher des larmes, chose qu'il se refusait tout bonnement. Il avait fait de l'amour, de la séduction, sa vie mais depuis plusieurs semaines ceux-ci n'était qu'un enchainement de malheur, tristesse, c'était trop !


    "J'ai ... j'ai toujours éprouvé plus que de l'amitié pour toi !"
    Voila c'était dit ! "En fait, chaque fois que j'étais avec toi, je ne cessait de penser à cette instant ... Jamais j'aurais penser une seconde, qu'il se fasse dans de telles circonstances ... Et regarde moi aujourd'hui, je suis là comme un con, dans un merdiers pas possible. Et en plus tu est prit dedans ! Qu'est ce que je peux être con !!"

    En faite le jeune homme s'en voulait beaucoup plus de faire souffrir son ami. Il savait pertinemment au fond de lui, que si un choix s'imposait, il savait vers qui son cœur irais. ¨Pourtant il était convaincu, que ses baisers n'était pas un simple amusement, un simple tentation, non il avaient beaucoup plus de signification à ses yeux, et en aucun cas, ne représentaient rien !! Il avait fait un connerie et il devrait être seul à en subir les conséquence, après tout ce n'est pas la belle Vanessa qui avait posé ses lèvres sur les siennes.

    "C'est bien là le problème, mais sentiments pour toi sont bien clair. Je sais que ce n'est pas possible et que cela pourrais te faire souffrir, et ça sa mes insupportable. Je tient beaucoup à toi ... Vanessa."

    Suite à ses mots, il détourna le regard. Chaque fois qu'il recroisait son regard, il pouvait apercevoir la peine qu'il lui causait. Décidément, il foirait vraiment tout celui-là ! Mais il n'avait pas envi de la perdre pour cela. Il regarda la belle un instant, il l'attrapa par l'épaule pour la coller à lui, laissant sa tête sur l'épaule du jeune homme.

    "Pardonne moi pour ce que je te fait endurer..."

    Il ne supportait plus de voir la jeune fille comme cela. Dans cette état, elle qui était si joyeuse en temps normal. Il releva sa tête en passant sa main sous sont menton. Et comme inlassablement attiré par elle, il déposa de nouveau ses lèvres sur les siennes, pourquoi ?! Il voulait réconforter la belle, mais ce n'était peut-être pas là plus judicieuse des chose à faire ...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Jeu 23 Avr - 14:14

Les secondes qui tout à l'heure défilaient à la vitesse de la lumière, passaient comme des années aux yeux de la jeune Sanders. Elle se repassait encore et encore les moments de cette journée, un après l'autre. Elle réalisait qu'ils avaient profités de toutes ses secondes ultra-rapide ensemble. Peut-être même trop profitée. Lorsque les lèvres du jeune garçon étaient rentrées en contact la première fois avec celles de Nessa, la jeune fille avait eu l'impression que tout s'était arrêtés, que plus rien autour d'eux n'existait. Maintenant que le temps avait repris son cours, il était évident que ses moments quelques peu pénibles ne passent pas aussi vite que le reste..

Lucas s'en voulait. C'était clair net et précis dans la tête de Nessa, et c'était tout aussi bien compréhensible. Mais c'était tellement injuste ! Nessa croyait qu'on ne pouvait qu'aimer une seule personne à la fois. Pourquoi avait-il fallut que le jeune garçon ne soit pas insensible à Miss Sanders ? Elle n'était pas sûre que les sentiments de Lucas pour elle soient une bonne chose. Elle n'était pas sûre de savoir si elle aurait préférée qu'il lui dise que ce n'était rien et qu'il aurait oublié dans 3 jours. Une chose était sûre du moins, elle ressentait la même chose pour le garçon. Alors le voir aussi torturée, était aussi une torture pour Nessa.

Tu sais bien que ce n'est pas ce que j'ai voulu dire Lucas.. Jamais je ne me résoudrais à penser ça de toi..

Bien sûr ce qu'ils faisaient ( car il faut être deux pour s'embrasser et être mutuellement attirées.. ), c'était salaud envers Naomie. Mais l'acte en tant que tel n'était pas voulu dans ce sens. En réalité, l'acte en tant que tel n'était même pas désirée. Ils l'avaient probablement souhaités fort mentalement, mais jamais la jeune fille n'aurait cru que sa aurait vraiment lieu.

Mais selon les dires du jeune garçon, ce n'était pas la première fois qu'il s'imaginait un moment de se genre. Cela était un choc pour la jeune fille. Il avait toujours bloqué avec elle par le passé, incapable de la draguée comme elle le voyait draguée n'importe qu'elle autre filles. Elle avait d'abord cru que c'était à cause de son gros caractère ou quelque chose. Mais elle s'était complètement trompée il fallait croire. Mais le timing était mauvais, en réalité il était catastrophique ! Il avait raison le Lucas, ils étaient pris dans un bon gros paquet de noeuds..

Ça va.. les noeuds je m'y connais.. Elle se releva, la distance est toujours de mise lorsqu'on veut évité trop de contacts.. Et tu sais pertinement que pour moi, ça ne voulait pas rien dire non plus..

Elle n'arrivait pas à dire concrétèment que pour elle aussi c'était bien plus que de l'amitié. Le dire rendrait les choses peut-être trop réelle, et trop difficile pour la jeune fille à supporter dans l'avenir. Dans ses futurs fois ou elle croiserait Lucas et Naomie dans les couloirs, main dans la main, se disant des mots doux à l'oreille et s'embrassant à pleine bouche..

Lucas s'était relevé à son tour. Parfois leur regards se croisaient, bien souvent ils s'évitaient, de peur qu'un ou l'autre ne flanche, du moins s'était l'impression que Nessa avait. Mais leur regards se croisaient toujours lorsqu'un ou l'autre parlait, rendant la chose soit plus pénible pour le coeur, soit plus clair pour le cerveau.. Elle n'avait pas envie qu'il se soucie d'elle. Elle ne voulait pas vraiment rajouté au tourment du jeune garçon. Déjà qu'il fallait qu'il démêle ses propres sentiments, elle ne voulait pas mêler les siens au tas.

Je ne veux pas que tu t'en fasses pour moi Lucas.. ou pour ce que je ressens.. Sache juste que moi aussi je tiens énormément à toi..

La jeune fille se laissa amené contre le corps du jeune garçon. Entre ses bras, elle semblait tout oublier, tout semblait moins dure, moins compliqué. Lorsqu'elle sentit la main du jeune garçon lui relevé le menton, des frissons lui parcourèrent le corps entier. Comment un simple contact du jeune homme pouvait avoir tant d'effets sur le corps de la jeune fille. Perdu dans les yeux bleus qui se trouvait dans son champ de vision, Nessa ne vit pas venir un nouveau baiser. Un baiser qui l'a prit par surprise. Sur le coup, elle ne put que répondre au baiser. C'était si parfait lorsque c'était avec Lucas, jamais elle n'arriverait à s'en passer. Mais elle mit fin au contact de leur lèvres et ne put dire que ..

Lucas mais ..

.. avant de reprendre possesion de ses lèvres si gouteuses. Elle avait peur qu'il mette de nouveau fin au baiser. Elle ne savait pas si elle pouvait le prendre. Des larmes étaient maintenant coulés sur son visage. Elle voulut les essuyer mais rien n'a faire. Ses lèvres ne décollaient pas de celle du jeune Parkers et ses mains n'avaient qu'une envie, aller s'emmêler dans les cheveux de celui-ci ou bien parcourir ce corps qu'elle avait de nouveau à disposition. Mais ce baiser ne demandait pas de telle caresse. Il était doux, mais très agréable. Vanessa avait envie de plus, comme si la conversation d'avant venait tout simplement de disparaitre.. Elle se fit de plus en plus demandante au niveau du baiser.. elle attendait une réaction de la part de Lucas, qui peut importe serait fatale..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Ven 24 Avr - 23:53


|Si on se mouillait un peu ?



    On n'aime dire que lorsque l'on n'a touché le fond, on ne peut que remonter, mais il est bien possible de descendre encore pourtant. Et le jeune Parkers nous offre là une occasion de le prouver au yeux du monde. Alors qu'il semble embourbé dans la confusion, il trouve encore le moyen d'embrasser la belle Sanders, inconsciences et bêtises sont de la partie là ! De-nouveau ce baiser devenait entreprenant. Les quelques mots qu'avait laisser échapper la belle étaient même passer quasiment inaperçus. Lucas savait que si il ne mettait pas fin à tous ça. Ils n'arrêteraient pas et cela pourrait même aller plus loin, vu leur attirance pour le moment. Mais plus il attendait et plus se baiser s'accentuer. Il fallait tout de même s'en tenir là. Il décolla ses lèvres des douces lèvres de Vanessa. Il la regarda un isnat dans les yeux. Son regard exprimé un certaine peur.

    "On va s'en tenir là, d'accord ..."

    Il baissa le regard, certainement gêné. Il attendit un peu avant de se lever. Il regarda la belle Sanders, un petit sourire sur le visage, surement pour cacher ses émotions. Il lui tendit sa main pour l'aider à se relever.


    "Je te raccompagne en ville, princesse ..."

    Il se dirigea vers le jet-ski et le poussa pour le remettre à l'eau. Le trajet de retour serait certainement un peu plus morose maintenant. Il prit place sur l'engin et laissa la belle s'installait, avant de mettre les moteurs en route et de partir rapidement, laissant simplement un paire de lunettes dans le sable blanc, un sable qui avait offert son lot de surprise ...





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Sam 25 Avr - 1:17

Nessa ne fit pas de cas lorsqu'il décida d'en arrêter là. Elle savait que c'était mal et que jamais elle n'aurait dût insister. Pourtant, elle en avait tellement envie. Éloignée du jeune homme, le visage de Nessa n'exprimait plus rien. Ni de sourire, ni de larme, rien. Elle croyait que c'était la meilleure chose à faire. Cela lui fendait le coeur d'être rejeté par Lucas, et voilà que c'était la deuxième fois aujourd'hui. Elle comprenait les raisons, oui parfaitement, mais au fond ce n'était tellement pas ce qu'elle voulait. Il disait qu'il allait s'en tenir là. Et c'était bien ce qu'ils allaient faire. La jeune fille ne se ferait pas niaiser une troisième fois certain ! Il voulut l'aider à se relever en lui offrant sa main, mais Nessa déclina l'offre en se relevant par elle-même. Jusqu'à ce qu'elle soit saine et sauve dans son appartement, elle ne toucherait plus au jeune garçon. C'était ainsi évité les ennuis pour Mister Parkers et une couche de tristesse pour la jeune Nessa qui ne rentrerait pas chez elle le sourire aux lèvres se soir..

Elle ne répondit rien lorsqu'il lui dit qu'il la racompagnait en ville. Qui avait-il à ajouter de toute façon ? Elle le suivit donc silencieusement jusqu'au jet-ski ou il prit place. C'est alors qu'elle regretta mille fois plus son mensonge. Elle serait prise à être collée contre le garçon tout le voyage du retour puisqu'elle n'était supossément pas apte à faire du jet-ski toute seule. Voici que le mensonge lui retombait sous le nez. Pour une fille qui ne voulait plus le toucher, elle y serait bien forcé..

Elle prit place derrière lui, toujours silencieusement. Elle n'avait pas ouvert la bouche depuis leur dernier baiser et espérait pouvoir continuer sur cette note jusqu'à leur arrivée au port. C'est à reculons que la jeune fille mit ses mains autour du corps trop parfait de Lucas. Néanmoins elle fit son possible pour ne pas être trop collé contre lui.

C'est dans ce silence que le trajet se fit. Elle ne savait pas pour Lucas, mais Vanessa était très mal à l'aise. À croire que Lucas lui avait donné cette gêne qu'il éprouvait avant envers la jeune fille. Une chose était sûre, Nessa ne ressentirait pas la même chose pour Lucas que ce qu'elle ressentait lors de ce même trajet la première fois. Non, ses sentiments avaient évoluées, et c'était loin d'être pour le meilleur. Sans qu'elle ne s'en rende réellement compte, la jeune fille avait commencé à chantonner derrière le jeune garçon.

I'm gonna muster every ounce of confidence I have
And cannon ball into the water
I'm gonna muster every ounce of confidence I have
For you I will
You always want what you can't have
But I've got to try


Lorsqu'elle réalisa ce qu'elle faisait ( elle venait tout de même d'ouvrir la bouche alors qu'elle s'était dit qu'elle ne dirait plus rien ), elle arrêta. Elle avait marmonnée, il y avait de grande chose que le garçon n'est absolument rien entendu..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Sam 25 Avr - 20:04


|Si on se mouillait un peu ?



    Le malêtre était visible. La jeune Sanders n'osait même plus touché Lucas. Il est vrai que celui-ci n'avait pas été tendre avec elle. Il ne fallait pas lui en vouloir, il ne savait pu ou il en était. Tout cela avait dégénéré tellement vite. Attiré par la jeune fille depuis un bon moment, il n'avait pas résister au douces lèvres de la belle Sanders, attiré tels un aimant. Maintenant il s'en voulait mais pourtant l'émotion et les sentiments rester cependant. Le trajet vers le quai aller être long.

    Et cela ne manqua pas, à peine eut-il mit le contact que déjà un long silence c'était installé entre eux. La vitesse du jet-ski était assez excessif d'ailleurs. Un malaise était donc présent entre eux. Pourtant c'était bien la seul chose que le jeune Lucas n'aurait pas voulu qu'il se produise. Pourquoi tous devait toujours être compliqués entre eux ? Alors que leur relation semblait s'être améliorée ne serais-ce qu'un peu, il avait fallu que cette incident vienne tout foutre par terre. D'ailleurs Lucas ne pouvait s'empêcher de penser à cela, si bien que son attention n'était pas tout à fait présente. La vitesse de l'engin associé à cela ne faisait pas bon ménage. Il faillit d'ailleurs rentrer dans un bateau qui arrivait face à eux. Heureusement il esquiva celui-ci d'un coup sec ! Après cette petite frayeur, le quai était en vue. Il ralentit l'allure du jet-ski et s'arrêta net au niveau de l'embarcadère.

    Lucas resta un moment immobile, le regard encore perdu dans le vide, il lui semblait bien avoir entendu la jeune Sanders murmurait quelques choses mais il n'avait distinguer quoi. Il se releva pour accéder au quai se retournant pour une nouvelle fois aider la belle, même si il sentait qu'elle allait décliner cette invitation bénigne pourtant.


    "Vanessa, crois moi je suis vraiment désoler. Je te demande pas de me pardonner pour cela. Car je crois que moi même j'en n'aurais pas la force. J'ai besoin de réfléchir. Mes sentiments sont trop confus aujourd'hui. Mais crois moi quand je te dis que tu compte beaucoup pour moi ! Et ... que je veux pas te perdre ..."


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Dim 26 Avr - 0:36

Le voyage était silencieux. Du moins c'était l'impression que Nessa avait. C'est à peine si elle entendait le bruit du moteur de l'engin tournée et l'eau éclabousé partout autour et sur elle. C'est à peine si elle sentait l'eau froide sur son corps. Elle était là, beaucoup trop collée contre Lucas à son goût, mais elle ne pensait plus à rien. Elle n'avait plus envie de se tourmenter, de se demander ce que cette journée avait voulu dire. Non elle n'avait envie de rien, exceptée se retrouvée dans son lit, emmitouflée dans d'immenses couvertures, et pleurer toutes les larmes de son corps. Tel était son planning pour la soirée. Elle ne se demanderait même pas pourquoi elle pleure. Elle pleurerait tout simplement, pour pouvoir retrouver le sourire le lendemain.

Parkers ne semblait pas plus concentrée que la jeune fille, mais elle ne s'en rendit compte que lorsqu'ils manquèrent foncés dans un bateau. Cela aurait pu être fatal puisque celui-ci arrivait carrément dans le champ du jet-ski, mais Lucas parvint d'un coup sec à esquiver ! Cela ramena la jeune fille sur terre, et celle-ci réalise tout bonnement qu'elle avait froid. Des frissons se faisait parraître sur son corps. Par chance, le port était maintenant à l'horizon. Lorsque Lucas descendit, il offrit, de reculons on aurait dit, sa main à la jeune fille dans le but de l'aider. Une fois de plus, elle déclina cette invitation anodine. Elle tenait vraiment à ne pas refaire de gaffe et de causer encore plus de trouble au jeune garçon. Mais alors qu'elle tenta de mettre un pied sur le port, elle trébucha, s'étalant de tout son long sur le sol.

Ça va ça va je n'ai rien

Encore une fois elle se releva seule sans l'aide de cette main qui se tendait vers elle. Elle se rendit ensuite compte que son genou droit avait écoper. En effet, celui-ci saignait, mais rien de bien alarmant. Elle le regarda et fit comme si de rien n'était.. Elle écoutait Lucas qui pour la première fois depuis qu'il était parti lui adressait la parole.

Je ne crois pas que ce soit une histoire de pardon ou pas..

Qu'avait-elle à lui pardonner ? Lui pardonner qu'il l'ait volontairement embrassé ? Jamais elle ne pourrait se résoudre à être fâchée pour ce geste. Lui pardonner qu'il l'ait volontaire repoussée ? Oui elle pourrait se fâchée pour cela, mais elle n'avait pas envie de le faire. Elle était plus vexée qu'autre chose. L'orgueil fémine oblige. Pourtant, elle comprenait. Du moins, elle voulait comprendre. Mais ces sentiments eux, ne voulaient rien entendre.

Si tu crois être le seul pour qui ce n'est plus clair.. tu te trompes..

Elle n'avait pas dit ses mots méchamments. Non, elle ne voulait pas être méchante avec Lucas, car malgré la situation délicate, elle ne tenait aucunement à couper les ponts avec le jeune homme. Se serait au dessus de ses forces, elle avait besoin de savoir qu'ils se reverraient, juste pour se voir, sans cette ambiance étouffante.

Tu sais très bien ce que j'en pense.. ou plutôt ce que je pense de toi.. On pouvait pas faire plus clair..

Une pointe d'humour sa détend l'atmosphère.. non ?

J'ai juste besoin de savoir qu'on ne coupera pas les ponts après aujourd'hui.. Mais j'ai aussi besoin d'analyser tout ce qui a pu se produire dans ma tête et dans mes gestes aujourd'hui.. tu comprends ?

Voilà qu'elle se remettait à trop parler. Tant pis, c'était un de ses défauts/qualités, Lucas devait déjà y être habituée de toute façon.. Espérons simplement qu'elle soit assez clair dans ses propos..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   Dim 26 Avr - 2:18


|Si on se mouillait un peu ?



    Comme il s'en doutait la belle Sanders déclina son aide. Lucas baissa les yeux, c'était vraiment gênant pour lui, il avait comme l'impression d'avoir éloigner la jeune fille de lui. Il n'eut pas le temps de réagir, qu'elle se retrouva par terre. Il se précipita pour l'aider mais elle se releva aussitôt, comme si elle ne voulait plus qu'il la touche. Malgré le fait qu'elle lui dise qu'elle va bien, Lucas avait remarqué son genoux. Il se mordit légèrement l'intérieur des joues, avant de lui balancer un petit spitch.

    La réponse de la jeune fille était prévisible. Tout cela ne devait pas être facile pour elle aussi. Ses sentiments devait être chamboulés aussi. Elle éprouvait donc la même chose pour le jeune Parkers. Même si elle était célibataire, cela ne devait pas être super pour elle. En tout cas il y avant au moins un point cruciale sur lequel ils étaient d'accord, il ne devait en aucun cas couper le ponts entre eux. La douleur pour les deux jeunes seraient trop horrible. Elle devait réfléchir à tout ça, Lucas aussi. Il ne savait pas si, il devait en parler à Naomie.


    "Bien je comprend parfaitement. Je vais moi même réfléchir. Tu peux être sur que je ne veux pas te perdre ! J'espère te revoir bientôt ma belle."


    Il c'était avancé vers elle comme pour lui faire un baiser mais se stoppa net. Ce n'était surement pas une bonne idée, et de plus la belle Sanders aurait surement décliné cette offre. Il se contenta de faire un geste de la main tout en affichant un léger sourire, même si son regard n'était toujours pas joyeux...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Si on se mouillait un peu ? | Vanessa   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si on se mouillait un peu ? | Vanessa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2 Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- { LOve is GOne :: « San Fransisco city » :: - { City natural Street :: Le Port -